L’art de la planification financière

L’art de la planification financière - Daniel Mitchell

Le temps des REER arrive à grand pas ! Le début d’année est une période ultra occupée pour les banques et les conseillers financiers. Nous avons jusqu’à la fin février pour placer le plus de REER possible, afin de bénéficier des avantages fiscaux intéressants. Je travaille dans ce domaine, et je suis fasciné à quel point les gens n’utilisent pas beaucoup ces outils d’épargne. Les gens de la classe moyenne auraient un énorme avantage à intégrer davantage de ces placements dans leur planification fiscale annuelle. Bien souvent, vous aller récupérer en retour d’impôt, exactement ce que vous avez investi dans vos REER. Il bien important de consulter votre comptable en début d’année pour bien planifier la gestion de ses revenus entrants, afin de maximiser les retours ou crédits d’impôt. La grande majorité des gens ne connaissent même pas tous les crédits d’impôt auxquels ils seraient éligibles. Il suffit simplement de conserver les bonnes factures ou de choisir certains investissements plutôt que d’autres et vous sauverez beaucoup de sous, c’est garanti ! Ou du moins, vous ne payerez pas ou beaucoup moins d’impôt.

Je comprends que dans notre culture ultra consommatrice où tout coûte, de plus en plus cher, il est difficile d’épargner pour les gens et surtout les jeunes familles. Le coût de la vie augmente sans cesse et les salaires ne suivent pas le même rythme. Il est difficile de convaincre quelqu’un qui boucle à peine les fins de mois, de mettre des dollars de côté pour plus tard. Les statistiques sur la situation financière des ménages est alarmante. Une grande proportion des familles vit paye par paye. Cela veut dire que chaque paye est entièrement dépensée à chaque semaine. Si la paye ne rentre pas, il y aura des paiements qui sauteront, ou iront sur le crédit. C’est très téméraire comme mode de vie. Aussi, les statistiques indiquent que la moyenne de dette en carte de crédit tourne autour de 17 000$ par ménage. C’est énorme. On ne parle pas d’hypothèque ou de prêt pour voiture, on parle d’accumulation de dépense par de simple carte de crédit au taux faramineux de 20% d’intérêt. Il faudra 10 ans à ces ménages pour rembourser ça.

Ces dettes peuvent avoir des impacts énormes sur la situation financière à long terme des gens. Il faut absolument aller voir un professionnel qui pourra nous conseiller sur les dettes à payer en premier, à consolider le tout pour réussir à mettre quelques sous de côté.